Le bilinguisme

Notre choix est d’offrir un environnement bilingue Français-Anglais dès le plus jeune âge

L’apprentissage d’une deuxième langue est un atout et une ouverture culturelle importante. Il est primordial que l’enfant y soit exposé pendant la période sensible du langage, c’est-à-dire entre 1 et 6 ans, en effet, durant cette période, l’appareil auditif des jeunes enfants est réceptif à une plus grande variété de sons que celui des adultes. Il ne s’est pas encore resserré autour des sonorités de leur langue maternelle. L’enfant est capable de distinguer plus finement les sons. Entre 4 et 8 ans, ses capacités d’imitations sont maximales. C’est ainsi que les jeunes enfants vivants dans un milieu bilingue assimilent très rapidement les deux langues.

L’acquisition de la langue maternelle va bien au-delà d’un simple « apprentissage ». C’est avant tout être en relation avec l’autre dans un contexte intensément émotionnel. Le jeune enfant a besoin d’avoir sa langue maternelle bien à lui, reconnue et parlée à la maison avec ses parents, à partir de là il peut, même très jeune, entendre et apprendre oralement d’autres langues sans compromettre l’apprentissage et l’usage correct de la sienne. Reconnaître la langue de l’autre, c’est reconnaître la personne tout entière, c’est aussi accepter la différence exprimée par une autre culture, notamment des représentations du monde éventuellement différentes des nôtres.

En classe 3-6 ans, l’école propose une approche essentiellement orale et ludique de l’Anglais dans une perspective d’initiation et d’ouverture culturelle. La présence d’une assistante anglophone au quotidien offre un « bain de langage » phonétique que l’enfant va peu à peu absorber, au sens montessorien du terme, au cours de ce premier cycle.

Pour les enfants non anglophones, il s’agit essentiellement d’une sensibilisation progressive à la musicalité d’une autre langue et de la découverte partagée d’éléments culturels différents (chants, comptines, histoires, fêtes, traditions, etc.).