Une culture de la non-violence

Une culture de la non-violence implique une façon spécifique de gérer les conflits pour permettre la construction de relations plus justes entre les personnes

Une culture de la non-violence implique une façon spécifique de gérer les conflits pour permettre la construction de relations plus justes entre les personnes. Le conflit est au cœur des relations entre personnes et entre groupes humains et s’il ne dégénère pas en violences, il peut être source de développement. On sait notamment l’importance du conflit dans la construction de la personnalité de l’enfant. Mais pour que le conflit soit source de progrès, il faut avoir acquis un certain nombre de compétences destinées à résoudre de manière constructive les problèmes interpersonnels qui sont consubstantiels de la relation à l’autre.

A travers cette éducation à la non-violence, notre école vise la mise en œuvre dès l’enfance des libertés et des droits favorisant l’expression individuelle ou collective des opinions.

L’objectif de cette éducation est l’acquisition par les enfants d’un savoir, d’un savoir-faire et d’un savoir-être leur permettant de vivre des relations pacifiées, coopératives et solidaires avec les autres enfants et avec les adultes et de développer des aptitudes citoyennes les rendant acteurs de leur société.

Pour éduquer à la gestion non-violente des conflits, notre école affirme clairement ses valeurs et propose une mise en œuvre éducative concrète au quotidien auprès des enfants sous-tendue par une relation pédagogique spécifique. Les adultes en position éducative disent le devoir et l’obligation pour chacun, enfant comme adulte, de n’user d’aucune violence sous quelques formes que ce soit, physique, verbale et psychologique.

Les éducateurs évitent toute forme de préjugé sur l’enfant, toute parole ou tout geste susceptible de blesser, rabaisser ou d’humilier l’enfant. Ils ont une confiance fondamentale dans les ressorts de l’enfant et dans sa capacité à grandir et à évoluer. Ils veillent toujours à reconnaître, développer et valoriser l’ensemble de ses compétences, qui ne se limitent pas au seul domaine cognitif.