L'environnement de la classe élémentaire

L’ambiance préparée

L’environnement est un facteur important d’épanouissement et de bien-être pour l’enfant : nous nous efforçons de lui offrir un cadre agréable, gai et adapté à ses besoins, ainsi qu’une atmosphère calme et sereine, mais aussi vivante et joyeuse.

La classe élémentaire est ainsi le lieu où l’enfant plus âgé qui devient un être social, va « alimenter » son intelligence en y trouvant des outils répondant à son besoin intense de découverte du monde qui l’entoure.

L’ensemble du matériel est disposé de manière ordonnée et logique, permettant à l’enfant d’y évoluer avec une grande autonomie dans l’organisation de son travail. Cette autonomie vise à permettre de développer chez l’enfant ses capacités d’auto-discipline et de concentration mais aussi la volonté et la persévérance.

Le matériel didactique

Le matériel Montessori est tout à fait spécifique ; il s’agit d’un matériel sensori-moteur conçu pour soutenir l’enfant au cours de la construction de sa pensée.
Il lui permet d’exercer ses capacités sensorielles et motrices et de développer une perception intelligente de son environnement.

En manipulant le matériel, l’enfant va progressivement distinguer, préciser, généraliser et passer ainsi d’une appréhension essentiellement sensorielle et concrète du monde qui l’entoure à une appréhension de plus en plus abstraite.

Ce matériel est organisé d’une manière très rigoureuse, dans une logique de progression qui va du concret vers l’abstrait.

Le matériel concret aide l’enfant à perfectionner ses outils d’apprentissage naturels, sa capacité de compréhension sera ainsi maximale durant les situations d’apprentissage futures.

Le mélange des âges

Le mélange des âges dans chaque groupe, caractéristique de notre pédagogie, répond à une double préoccupation, de continuité dans les différents apprentissages contemporains de la période concernée d’émulation et de coopération entre les enfants

Ainsi, la période du développement de l’enfant entre 6 et 9 ans présente des caractéristiques communes tant sur le plan des processus du développement cognitif que sur le plan du développement psycho-affectif.

Seul le mélange des âges peut véritablement répondre à l’exigence de respect du rythme de développement et de progression propre à chaque enfant, sans lui imposer une exigence normative dans un sens ou dans l’autre (notamment en voulant « accélérer » ou « ralentir » son rythme pour se trouver dans la moyenne attendue)

L’émulation, observée quotidiennement dans les groupes d’enfants, concerne aussi bien les plus jeunes qui vont apprendre au contact des aînés que les plus âgés qui vont avoir l’occasion d’approfondir et de consolider leurs acquis en initiant leurs cadets dans un élan de coopération spontanée et de partage, exempt d’esprit de rivalité ou de compétition.